Li Mei porte le Dizi, sa belle flute traversière offerte par son grand-père, à ses lèvres.
Chaque nouvel air remplit son cœur du souvenir de son aïeul.
Elle se revoit, enfant, dans son atelier, à l'observer travailler chaque instrument de bambou avec patience.
Quel bonheur il avait à écouter les mélodies qui en sortaient !
Un simple Koudi faisait naître en lui un sentiment de bien-être absolu.
Les notes de musique sont portées par le vent et Li Mei se laisse emporter.

DSC05147
DSC05156
DSC05158