Province du Kansai, près d'Osaka, hiver 1850.

 

Dès sa plus tendre enfance, Kanaea a appris que rien ne s'acquiert jamais sans effort.

Dans le village de pécheur où elle est née, son père partait parfois des jours entiers pour pouvoir nourrir sa famille et lorsqu'elle eu l'âge requis, c'est toute seule qu'elle vidait et vendait les poissons pendant que sa mère s'occupait de ses frères et soeurs. Malgré le travail,  elle trouvait toujours du temps pour s'inventer des tanka sur les sujets les plus divers.

Adolescente, elle se rendit compte vite compte qu'elle détenait un pouvoir certain sur la gente masculine et surtout que ses poèmes trouvaient un public de plus en plus nombreux. Elle se promit alors que plus jamais elle ne toucherait aux saumons, pieuvres, homards et autres crustacés et demanda à son père de la marier avec un érudit.

Des années sont passées. Kanaea a maintenant toute une vie derrière elle. Une vie remplie de rire, de joie, de mots et de tendresse. Ses vers sont cités dans tout le Japon et le village de pêcheur est toujours dans son coeur.

Osaka1Osaka2 Inspiration : Estampe d'Hiroshige "Arrangements floraux élégants aux quatre saisons : Hiver".

Challenge du groupe CréationFimo. Article paru sur Parole de Pâte.